Existe en ciel

Théo Touvet

Un cercle. Symbole d'infini, de cycle, de vie.
Un homme, emporté dans l'espace par le tourbillon temporel de la vie, s'agite, brasse de l'air, du vent. Tout comme tous les autres d'ailleurs, qui le font de manière plus ou moins consciente, il tourne véritablement en rond sur cette Terre. Enfermé dans sa petite bulle, perdu dans l'infinité de l'espace et du temps, il se débat avec sa condition d'être humain, dont la vie est bornée et vouée à l'oubli.
«Pourquoi ?» Une question laissée sans réponse, mais qui peut malgré tout libérer.


Théo Touvet

Théo Touvet est comédien, danseur et acrobate. Dès l'enfance, il se jette corps et âme dans le trombone, la gym, la voltige équestre, la danse, l'alpinisme, le dessin et le close-up... Sa façon de se préparer à des études scientifiques qui le mèneront de l'ENS au MIT puis de Polytechnique à la NASA. On le retrouve alors un an plus tard en spécialité roue Cyr au Centre National des Arts du Cirque de Châlons-en-Champagne avant de rejoindre le Conservatoire National Supérieur d'Art Dramatique. Théo a depuis co-écrit et joué des spectacles avec David Lescot (Les Glaciers grondants) et Kaori Ito (Embrase-moi), et en écriture au plateau avec Olivier Letellier (La Nuit où le jour s'est levé, Rêv'errance), Christine Bastin (L'Infiniment dedans) et à l'Opéra de Vienne avec Irina Brook (A Midsummer night's dream [Puck]). Il travaille à présent pour son film (Panthéon) et son spectacle (Poussière d'étoile) sur l'espace et le temps, la matière et le vide, la vie et la mort, pour tenter de relier plus intimement l'humanité à l'univers fascinant qui l'a engendrée.

Distribution

Conception et interprétation : Théo Touvet
Texte en voix off : René Barjavel, fragments extraits de La faim du tigre
Son : Séverine Chavrier et Philippe Perrin

Fragments musicaux extraits de :
Johann Sebastian Bach, Le Clavier bien tempéré, prélude
Ludwig van Beethoven, Quatuor à cordes no 13 en si bémol majeur, opus 130
Claude Debussy, Études pour piano
Philippe Perrin, nappe
Anton Webern, Cinq Lieder, opus 4
Anton Webern, Cinq Mouvements pour quatuor à cordes, opus 5

Crédit photo : Dorothée Parent

Roue Cyr
2015
Paris
5,30 minutes 



Les Marches de l'Été
17 Rue Victor Billon
33110 Le Bouscat
Suivez-nous sur :
Facebook
Instagram
Contact :
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
+33 (0)5 56 17 03 83