LA CHAIR A SES RAISONS
MATHIEU DESSEIGNE-RAVEL

Mouvement rétrospectif. Mathieu Desseigne se retourne sur 25 années de pratiques acrobatiques, dansées et gigoteuses, passé à opposer son poids à la gravité des choses. Semant le doute dans ce que l'on voit, La chair a ses raisons rend possible l'expression d'une voie divergente. Par des jeux de lumières, le corps se dévoile dans ses frémissement infimes, étranges et crée des images qui à la fois fascinent et dérangent. Entre beauté et monstruosité, la danse pose le corps comme matière à penser et invite au dialogue.

Mathieu Desseigne-Ravel se forme au Centre National des Arts du Cirque (CNAC) de Châlons-en Champagne puis intègre les Ballets C de la B d’Alain Platel. En 2014, il crée Naif Production au côté de Sylvain Bouillet et Lucien Reynes, structure hors standard, sans hiérarchie, qui appréhende la création comme un processus entièrement collectif. Y sont développés des projets communs tels que Je suis fait du bruit des autres (2014), La Mécanique des ombres (2016) ou encore Des gestes blancs (2018).

Danse
2017
France
35 minutes


Chorégraphie et interprétation : Mathieu Desseigne-Ravel
Conseil artistique : Sara Vanderiecket, Lucien Reynès
Création lumière : Pauline Guyonnet
Création sonore : Philippe Perrin

Coproduction : CDCN - Les Hivernales à Avignon, Théâtre Jean Vilar de Vitry-sur-Seine, KLAP - Maison pour la danse de Marseille
Avec le soutien de L’Agora - Cité internationale de la danse de Montpellier
Naïf Production est artiste associé au CDCN-Les Hivernales/Avignon et bénéficie du soutien de la DRAC PACA, de la région PACA, du département de Vaucluse et du département de Seine-Saint-Denis

Crédit photo : Mirabel White


EXTRAIT DE PRESSE

"35 minutes de performances physiques, durant lesquelles ce corps, donné comme référent, n’aura de cesse de ne jamais apparaitre, troublé par le jeu du clair-obscur et se réduisant par fragments à ce qu’il porte en lui de signifiant. Jusqu’à reprendre la forme qu’on lui connait dans une action miroir à l’entrée en scène : l’homme dénudé, revêtira peau après peau, les épaisseurs de son humanité." Nicolas Romeas - L'Insatiable, 3 avril 2018 


Les Marches de l'Été
17 Rue Victor Billon
33110 Le Bouscat
Suivez-nous sur :
Facebook
Instagram
Contact :
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
+33 (0)5 56 17 03 83